FCM Aubervilliers – Racing

RécapitulatifLe Racing se déplaçait hier après-midi chez le leader Aubervilliers pour le compte de la 12e journée de National 3. Les Racingmen connaissent une entame de match compliquée puisqu’ils encaissent un but dès la 4e minute de jeu après une perte de balle au milieu de terrain. Dès la remise en jeu, Marena arme un tir depuis le milieu de terrain qui oblige le portier à dégager en corner. Cinq minutes plus tard, Keche efface son défenseur, entre dans la surface de réparation côté gauche mais voit sa frappe passer juste au-dessus de la cage d’Aubervilliers (10’). Le Racing domine et prend petit-à-petit les commandes de la rencontre mais les locaux se montrent dangereux sur contres. A la suite d’un

2

FCM Aubervilliers

Victoire

1

Racing

Défaite

  • Di Giovanni Nouma Oum - 1 but(s)
15 décembre 2018 | 16 h 00 min
Stade André Karman, Aubervilliers

Récapitulatif

Le Racing se déplaçait hier après-midi chez le leader Aubervilliers pour le compte de la 12e journée de National 3.

Les Racingmen connaissent une entame de match compliquée puisqu’ils encaissent un but dès la 4e minute de jeu après une perte de balle au milieu de terrain. Dès la remise en jeu, Marena arme un tir depuis le milieu de terrain qui oblige le portier à dégager en corner. Cinq minutes plus tard, Keche efface son défenseur, entre dans la surface de réparation côté gauche mais voit sa frappe passer juste au-dessus de la cage d’Aubervilliers (10’). Le Racing domine et prend petit-à-petit les commandes de la rencontre mais les locaux se montrent dangereux sur contres. A la suite d’un centre venu de la gauche, l’attaquant d’Aubervilliers est à deux doigts de couper la trajectoire de la balle au second poteau et de faire le break (23’). Le Racing répond immédiatement tout d’abord par une frappe lointaine de Lepka arrêtée en deux temps par le portier adverse (28’). Puis, c’est le défenseur du Racing, Jordan Duhamel, qui effectue une très belle passe en retrait à l’entrée de la surface de réparation pour Nouma Oum à la réception… mais son tir passe à quelques centimètres du poteau (43’). C’est la plus grosse occasion pour les Ciel et Blanc. Une minute plus tard, Aubervilliers effectue un centre dans la surface de réparation, l’attaquant place une tête bien repoussée par Rezé, le gardien Ciel et Blanc ne peut malheureusement pas dégager la deuxième tentative des joueurs du 93. A la mi-temps le score est de 2 buts à 0.

Au retour des vestiaires, les Racingmen accentuent leur domination. Une première frappe est repoussée par les locaux à la 58’. C’est ensuite Marena qui prend sa chance 4 minutes plus tard. Sur coup franc, Keche oblige le portier à s’employer (68’). Les Ciel et Blanc ont clairement la main mise sur le match mais leurs efforts ne sont pas récompensés… On assiste à un réel attaque-défense. Les Albertivillariens subissent et commencent à douter… En toute de fin de rencontre, Nouma Oum est à la réception d’un corner repoussé par les défenseurs locaux, sa frappe ne laisse aucune chance au gardien (88’). Les Ciel et Blanc se montrent de nouveau dangereux dans les arrêts de jeu en se procurant quelques coups de pied arrêtés mais la défense d’Aubervilliers ne cède pas. Les locaux s’imposent sur le score de 2 buts à 1, un score frustrant pour le Racing qui a pourtant largement dominé la rencontre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et publicités ciblés en fonction de vos centres d’intérêt, pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques d’audience.