L’histoire du Racing

Si nous associons football et Paris, presque tout le monde pensera au Paris Saint-Germain, dominateur absolu du football français depuis l’arrivée des Qataris au capital. Mais bien avant la fondation du PSG, il y avait à Paris un club de renom. Un club vainqueur du championnat et de la coupe de France, un club qui a été le premier à fouler la pelouse du mythique Parc des Princes. Ce club historique c’est le Racing Club de France.

  • Naissance du Racing Club de France et premiers succès

Le 20 avril 1882, un groupe d’étudiants du lycée Condorcet de Paris créent un club multi-sport. Les couleurs Ciel et Blanc sont adoptées en hommage à l’Université de Cambridge. Elles ne quitteront plus le club.

En 1896, la section football est créée. En 1902, Le Racing connaît son premier succès en devenant champion de Paris et vice-champion de France, avec des résultats identiques en 1903. C’est en 1907 qu’il connaît son premier sacre en remportant le titre convoité de champion de France.

  • Professionnalisation et premiers titres nationaux

Après la Première Guerre mondiale, le Racing Club de France doit faire face à la professionnalisation du reste des équipes. Jean-Bernard Lévy qui prend la présidence du Racing en 1928 sera à l’origine de la mutation du club Ciel et Blanc. Les bons résultats vont très vite suivre. Le Racing atteint la finale de la Coupe de France en 1930. En 1932, la première ligue professionnelle de France voit le jour. Le Racing est enregistré et devient indépendant du club sportif d’origine en raison de sa professionnalisation. Il est rebaptisé Racing Club de Paris et joue ses matchs dans le légendaire Stade Yves-du-Manoir de Colombes avant de déménager au Parc des Princes.

La même année un match amical a but caritatif au profit des blessés de guerre est organisé entre le Racing et les Gunners d’Arsenal. Le Racing devient le premier club français à voyager en avion, notamment à Londres, pour affronter ses amis anglais. Ce match sera renouvelé chaque année et ce pendant de nombreuses saisons.

En 1936, sous la houlette de son entraineur anglais George Kimpton arrivé l’année précédente, le Racing réalise le doublé : Championnat et Coupe de France.

En 1939, le Racing remporte de nouveau la Coupe de France contre l’Olympique Lillois.

En 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale, le Racing remporte sa troisième coupe, avant de réitérer l’exploit en 1945 et en 1949 pour la cinquième fois.

  • Années 50 : problèmes financiers et perte du statut professionnel

Alors qu’il célèbre plus de 50 années d’existence, le club connaît un déclin et doit faire face à une situation financière délicate, à tel point qu’en 1967, le club redevient non-professionnel. Il faudra quinze longues années avant qu’il retrouve le niveau professionnel.

  • Les années 80 du « Matra Racing » : entre fastes et déceptions

En 1982, Jean-Luc Lagardère reprend les rennes du club avec le projet ambitieux de redevenir le premier club de Paris et de France en reléguant le Paris Saint-Germain (fondé en 1970) au second plan. De gros investissements sont alors réalisés, ils se traduisent par un recrutement audacieux avec notamment la venue du prometteur joueur algérien Rabah Madjer.

En 1984, le Racing rejoint enfin l’élite, mais est relégué l’année suivante. Jean-Luc Lagardère multiplie alors les signatures et revient en première division en 1986 avec des joueurs emblématiques tels que Enzo Francescoli, Luis Fernandez, Pierre Littbarski…

L’année suivante, Artur Jorge devient l’entraîneur du Racing.

Le club conclut alors un accord commercial avec le groupe Matra et est renommé « Matra Racing ».

Les résultats sont malheureusement décevants et en 1989, le Racing connaît une nouvelle relégation. Lagardère jette alors l’éponge et Matra se retire.

Le Racing connaît un dernier succès en atteignant la finale de la Coupe de France en 1990 avec dans ses rangs un certain David Ginola.

  • 2018 : un nouvel élan

En mars 2018, le club est repris par Patrick Norbert, ancien producteur de cinéma à la tête d’une société de promotion immobilière et ex-président d’Angers SCO (Ligue 2). Un nouveau projet et une nouvelle équipe technique sont mis en place afin d’insuffler un nouvel élan au Racing.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et publicités ciblés en fonction de vos centres d’intérêt, pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques d’audience.