D. Perrinelle « C’est au Racing que les choses sérieuses ont commencé pour moi »

L’équipe de Racingfoot.fr vous emmène cette semaine à la découverte de Damien Perrinelle, venu renforcer durant le mercato hivernal l’équipe première. Ayant évolué en Ligue 1, Ligue 2 mais également à New York en MLS, le défenseur du Racing nous livre ses premières impressions.

Bonjour Damien, peux-tu te présenter pour les supporters du Racing ?

Je m’appelle Damien Perrinelle, j’ai 35 ans et j’évolue au poste de défenseur central. J’ai eu la chance d’évoluer pendant ma carrière au niveau professionnel, que ça soit en France ou à l’étranger. C’est un grand plaisir pour moi d’être de retour au Racing.

Beaucoup de gens l’ignorent, mais tu as débuté au Racing !

Pour être totalement honnête, mes premières années de football étaient à Suresnes, qui est ma ville de naissance. Par la suite, à l’âge de 13ans, j’ai senti que je stagnais et qu’il me fallait un club plus important afin d’arriver à mes objectifs. J’ai donc rejoint le Racing, qui était le club phare du département. On peut dire que c’est au Racing que les choses sérieuses ont commencé pour moi.

Comment s’est passé ton retour au club ? De quelles manières les contacts se sont-ils déroulés ?

L’instigateur de mon retour, c’est Smail Bouabdellah. Je l’ai connu lorsque j’avais 15 ans, nous avons toujours gardé contact lors de nos carrières respectives, même si la distance New York-Colombes était grande (rires) ! Par l’intermédiaire du diplôme BEF que je suis en train de passer, il fallait que je prenne en charge une équipe de foot à 11, il m’a donc proposé d’être coach adjoint de l’équipe u15. C’est comme ça que l’idée de revenir au club a fait surface.

Parlons maintenant de l’équipe première, comment se passe tes débuts ?

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas joué une rencontre officielle, je suis donc content de débuter par une victoire (2-1 face au Paris FC). Je suis heureux d’intégrer ce groupe, qui a de grandes ambitions. A moi de tout faire pour donner un maximum et apporter ma pierre à l’édifice pour continuer sur cette lancée et réaliser une grosse deuxième partie de saison.

Un dernier mot pour finir…

J’espère de tout cœur que le Racing va retrouver la place qui est la sienne, c’est à dire dans le monde professionnel.
Je souhaite également saluer les supporters, je comprends parfaitement l’amour qu’ils portent pour ce club, car lorsque l’on fréquente le Racing, il est très difficile de s’y détacher.
Mon souhait est qu’on se donne rendez-vous en fin de saison afin de fêter tous ensemble la montée en N2.

Interview réalisée par Youcef Bouamrane
Photo de Karim Anouar

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et publicités ciblés en fonction de vos centres d’intérêt, pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques d’audience.