Histoire : « Quand le Racing affrontait Arsenal… »

En ce 11 novembre, l’équipe de racingfoot.fr vous propose de découvrir ou de redécouvrir l’histoire des prestigieuses rencontres entre le Racing et Arsenal. Un match de tradition qui va se présenter pendant longtemps comme l’un des événements principaux d’un football européen aux prémices de sa construction…

Deux Présidents visionnaires…  

L’histoire de ces prestigieuses confrontations commence par la volonté seule de deux hommes, deux présidents visionnaires : Herbert Chapman pour l’Arsenal FC et Jean-Bernard Lévy figure historique du Racing.

Le premier rejoint Arsenal en 1925, juste après un titre de champion d’Angleterre obtenu sur le banc d’Huddersfield Town.  Il impose un schéma tactique jusqu’alors assez rare aux Gunners, le fameux W-M. Un choix qui s’avère payant pour le club londonien, sous la direction de Chapman, les « canonniers » de Londres remporte le championnat d’Angleterre à trois reprise en 1931, 1933 et enfin en 1934. Sans oublier la victoire en Coupe de 1930. Précurseur en matière de tactique Herbert Chapman était également un innovateur technique. Il est, entre autre, l’inventeur des protège-tibias et des chaussures à crampons !

Pour Jean-Bernard Lévy, l’aventure avec son club de toujours, le Racing, commence réellement en 1929. Le jeune homme, alors âgé de 29 ans, est intronisé Président de la section football du club encore fortement liée à l’Omnisport. Il devient par la suite l’un des premiers partisan de la professionnalisation du football en France, rompant ainsi avec l’amateurisme chère aux dirigeants et à la tradition du RCF.

Commence alors, sous son initiative, la grande histoire du « Racing Club de Paris », équipe professionnelle liée au Racing Club de France mais relativement autonome dans son fonctionnement. Passionné et amoureux de son club, il est le premier artisan des grands succès « ciel et blanc » des années 1930. Trois coupes de France et un championnat sont en effet glanés entre 1936 et 1940.

Deux grands présidents qui vont, au début de l’année 1930, unir leurs forces afin de créer un événement jusqu’alors quasi-inédit. Une rencontre transfrontalière et régulièrement organisée entre deux clubs européens. Planifié chaque année au plus proche du 11 novembre jour de l’Armistice, ce match devient, en plus d’un événement publicitaire grandiose pour les deux clubs, un moyen de récolter des fonds pour les vétérans et invalides de guerre.

Le succès populaire est total, des deux côtés de la Manche ces rencontres déchainent les passions et les affluences sont importantes. En 1948, pour ajouter encore un enjeu à ces oppositions, un trophée, qualifié par la presse de l’époque « d’objet d’art de haut goût », est fabriqué spécialement afin de récompenser le vainqueur chaque année. 

Bilan et héritage…

Le bilan sportif de ces matchs est bien entendu fortement à l’avantage des Gunners. Club phare d’un football anglais intouchable à l’époque, Arsenal remporte 19 confrontations sur les 27 organisées contre 4 nuls et 4 victoires du Racing (en 1946, 1947, 1952 et 1959).

Coupure de presse revenant sur la première victoire du Racing contre Arsenal en 1946.

Que reste-il aujourd’hui de ces affrontements si prestigieux ? La série de matchs prend fin en 1962, sans raison clairement identifiée. La tradition tombe peu à peu dans l’oubli malgré une tentative de relance en 1972, cette fois avec le Paris FC comme représentant parisien. Une initiative qui ne rencontrera pas l’engouement populaire d’antan.

Oublié du grand public, il ne reste alors que la reconnaissance des historiens de notre sport, qui voient en ces joutes franco-anglaises, un des premiers signes d’une volonté de construction du football européen. Un football continental dont les compétitions n’ont jamais été aussi fortes et structurées qu’aujourd’hui, 89 ans jour pour jour après le premier « Racing-Arsenal »…

Article par Baptiste Boulfort.

Sources :

www.woolwicharsenal.co.uk, Article de Tony Attwood.

– www.lemonde.fr/archives/article/1947/11/06/le-match-traditionnel-arsenal-racing-club-de-paris_1887133_1819218.html

Un remerciement appuyé au site internet allezracing.foot.free.fr et au groupe collaboratif « Les anciens du Racing club de France Football », ressources inépuisables en ce qui concerne l’histoire des « ciel et blanc. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et publicités ciblés en fonction de vos centres d’intérêt, pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques d’audience.