J. Jeoboam « 15% de l’effectif de l’équipe 1re sera composé de jeunes formés au club »

Cette semaine, nous partons à la rencontre de Jimmy Jeoboam, nouvel entraîneur de l’équipe réserve du Racing qui était aux commandes de la catégorie u20 la saison dernière. Le coach Ciel et Blanc présente son parcours, revient sur la saison réussie des u20 et nous parle des objectifs pour la saison à venir.

Bonjour Jimmy, pour débuter cette interview, peux-tu te présenter aux supporteurs « Ciel et Blanc » ?

Bonjour à tous ! Je suis Jimmy (petit clin d’œil à mon grand-père qui était un grand fan de Jimmy Hogan, grand coach du Racing en 1932), je suis né en 1986 à Leogane en Haïti, j’ai commencé le football à 5 ans dans mon village natal. J’ai continué en U13 au Paris FC le club de ma ville d’adoption puis j’ai intégré le centre de formation du Stade Lavallois en U15 jusqu’en Pro. Je suis revenu au Paris FC pour jouer en National puis je suis parti à Fribourg en Suisse et enfin à Louhans-Cuiseaux.

Je suis devenu éducateur à la suite de la création de la fondation Kampos Saint-Denis pour laquelle je m’occupe des jeunes footballeurs d’Ile-de-France sans club, de joueurs qui arrivent d’Afrique et aussi de ceux qui n’ont pas de guide. Le coach Kampos m’a transmis cette passion pour le coaching, j’ai donc passé mes diplômes. J’étais cette saison coach des U20. Pour la saison prochaine, le président et le manager général m’ont donné l’opportunité d’être à la tête de la réserve du Racing.

Tu étais à la tête des U20 la saison dernière, une catégorie qui a notamment brillé en Coupe mais aussi en championnat. Quels ont été pour toi les ingrédients de ce succès ?

Cela commence tout d’abord par la confiance que le Racing a eu en moi pour mener ce projet. Je tiens à remercier le manager général et Wilfried Louisy-Daniel qui m’a accompagné au quotidien pour encadrer l’équipe ainsi que tous les éducateurs du Racing qui ont participé à l’évolution de cette génération de joueurs au sein de notre club. Dès la prise en main de ce groupe, nous avions fixé 3 objectifs. Le premier était de mettre en place un projet de jeu dynamique et technique (je vous épargne les détails). Notre deuxième objectif était d’assurer la progression constante de l’équipe au cours de la saison et le développement individuel des joueurs afin de les préparer au mieux si le coach de la N3 avait besoin d’eux. Et enfin, créer un environnement agréable pour que chaque joueur puisse s’épanouir au sein de notre équipe et de notre institution du Racing.

Nous sommes satisfaits du résultat car nous finissons malgré la pandémie, 1er ex-æquo. L’équipe a la meilleure attaque et défense du championnat et nous avons pratiqué un beau football tout au long de la saison. Nous étions qualifiés pour les 1/4 de finale de la Coupe de Paris. Les joueurs ont progressé, sur un effectif de 22 joueurs, 10 ont pu participer régulièrement aux entraînements de l’équipe première comme Sabri et Soumharoo qui ont pu, quant à eux, disputer des matchs de championnat avec la N3.

Pour la prochaine saison, 5 de nos joueurs intégreront l’équipe 1re. Ca signifie que 15% de l’effectif de l’équipe 1re sera composé de jeunes joueurs formés au club, ce chiffre a une grande importance à nos yeux.

On imagine que tu dois ressentir de la fierté de voir certains de tes U20 intégrer directement le groupe N3 la saison prochaine ?

Cette catégorie a beaucoup d’importance à mes yeux car à cet âge, certains entrent à l’université et d’autres entrent dans la vie active. Du coup, notre rôle est très important car nous devons proposer une offre de pratique de qualité à ces jeunes joueurs qui n’ont pas encore acquis toutes les compétences footballistiques durant leur parcours de formation pour pouvoir intégrer l’équipe 1re. Il est donc crucial de les accompagner individuellement et collectivement pour qu’ils puissent être patients car après la catégorie U18, beaucoup d’entre eux arrêtent le football et cela me fait beaucoup de peine. C’est pour cela que je mets du cœur à l’ouvrage pour cette catégorie. Difficile d’accepter qu’un jeune qui a toujours joué au plus haut niveau régional pendant tout son parcours de formation puisse s’arrêter sans avoir franchi le cap de l’équipe Sénior.

Nous avons réussi à créer une équipe qui a progressé individuellement et au sein du groupe. Sachant que chaque joueur recherche comme tout individu, l’épanouissement à titre individuel.

Dans ce sens, nous sommes très fiers car chacun de nos joueurs a pris du plaisir durant cette saison et tous étaient contents que certains de leurs coéquipiers intègrent l’équipe 1re. Pour le reste des joueurs, malgré la sollicitation des autres clubs extérieurs, ils m’ont fait part de leur désir de continuer avec le club car ils sont attirés par le projet de jeu que nous avons mis en place cette année.

La saison prochaine, tu seras à la tête de la réserve senior, avec également un bon nombre d’anciens U20. Peut-on dire que la continuité et le travail de formation sont au centre de ta conception du coaching ?

Effectivement, le Club m’a confié la responsabilité de l’équipe réserve et j’en suis fier. Le manager général souhaitait que je puisse être dans une continuité avec ce groupe et que l’équipe réserve soit constituée dans sa grande majorité de jeunes joueurs formés au club. C’est une chance de pouvoir poursuivre le travail mis en place la saison dernière avec ce groupe qui est de qualité. La génération de 2000/2001 a gagné la coupe de Paris en u16 et 99% des joueurs ont plus de 6 ans d’ancienneté au club. La moyenne d’âge sera de 19 ans pour l’année prochaine en réserve. Il est essentiel de travailler dans la continuité pour former des joueurs et pour atteindre les objectifs élevés fixés par le club.

D’un point de vue plus terre à terre, quels seront les objectifs de la « B » la saison prochaine ?

L’objectif est clair. Nous souhaitons faire remonter cette équipe réserve car l’écart entre l’équipe première et la réserve est trop important. Pour ce faire nous aurons la même ligne directrice à savoir proposer un projet de jeu enthousiasmant, que nos joueurs continuent à progresser et qu’ils prennent du plaisir. Et si ces objectifs sont atteints, les résultats suivront.

Enfin, un dernier mot pour les supporteurs ?

Merci pour votre soutien et votre amour pour l’équipe. Allez le Racing !

Interview par Baptiste Boulfort.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et publicités ciblés en fonction de vos centres d’intérêt, pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques d’audience.