Le Racing sort avec les honneurs contre Lille (0-1)

Nous y avons cru jusqu’à la dernière minute. Le Racing était à un pas de réaliser un exploit retentissant ce dimanche contre Lille, pensionnaire de Ligue 1. Dominateurs en première mi-temps, valeureux en deuxième, nos Ciel et Blanc se sont finalement inclinés (0-1) après un but de Hákon Arnar Haraldsson. Le Racing quitte la compétition avec les honneurs au terme d’un grand parcours (7 matchs, 6 victoires à l’extérieur…). Place au compte-rendu de la partie. (Crédit photo : Malaurie Cantuel)

Faute d’avoir trouvé un stade en région parisienne, la rencontre se déroule au Stade Walter Luzi de Chambly. Les Nordistes décrochent la première banderille de la partie avec une reprise signée Gabriel Gudmunsson, depuis le second poteau, à la réception d’un corner frappé par Edon Zhegrova (8e). Sans trop de danger pour Rubens Adélaïde.

Nos Racingmen réagissent et gagnent rapidement en confiance. Mohammed Sangaré pense même ouvrir le score à la dixième minute sur un corner. Le défenseur central s’envole au-dessus de tout le monde, mais heurte Mannone dans les airs. Eric Wattellier indique finalement un coup-franc en faveur de l’ancien gardien d’Arsenal.

Les joueurs de Guillaume Norbert insistent et se procurent une nouvelle occasion grâce à Charles-André Raux Yao, qui tente une puissante frappe depuis l’entrée de la surface (20e), repoussée par Mannone. Le capitaine Ababacar Paye, qui s’impose sur le deuxième ballon manque de précision sur sa tentative de reprise de volée.

Marvin Emmanuel se met également en évidence dans le premier acte, mais semble être irrégulièrement stoppé par Samuel Umtiti à l’entrée de la surface.

Image

À la 32e minute de jeu, le LOSC obtient un bon coup-franc à l’entrée de la surface de réparation. Le jeune milieu de terrain islandais de 20 ans, Hakon Arnar Haraldsson, prend ses responsabilités et trompe Rubens Adélaïde. Les Nordistes prennent l’avantage, malgré un premier acte plus en faveur de nos Racingmen. Frustrant.

Le début de la deuxième mi-temps ressemble sensiblement au premier acte, avec des Racingmen qui continuent à pousser vers l’avant.

Charles-André Raux Yao a de l’espace et tente une frappe lointaine du droit à la 55e minute. Son tir semble légèrement dévié par une jambe lilloise, ce qui permet à Mannone de capter le ballon sans difficulté.

La réponse des Dogues est quasi immédiate… Sur le côté droit, Edon Zhegrova se projette et effectue un centre en direction d’un coéquipier. La reprise au second poteau est stoppée sur la ligne par Rubens Adélaïde, qui réalise une énorme parade pour garder nos Ciel et Blanc dans la partie !

Guillaume Norbert et son staff procèdent à plusieurs changements offensifs en deuxième mi-temps. Lilian Ricol (64e), Yves Djédjé (64e), Mohamed Hamek (78e) et Amara Camara (86e) entrent en jeu pour tenter de décider du sort de la partie.

Peu de temps après son entrée en jeu, Yves Djédjé n’est pas loin d’égaliser à la 69e minute. Erwan Belhadji progresse avec le ballon avant de centrer du gauche. À l’intérieur de la surface de réparation nordiste, Yves ne parvient pas à couper la trajectoire du ballon, qui finit par sortir en touche !

Deux séances d’entraînement tronquées cette semaine en raison des conditions météorologiques, et la différence commence à se faire sentir physiquement. À dix minutes du terme, le Turc Yazici décroche un superbe tir enroulé du gauche qui est détourné sur la barre transversale par un Rubens Adélaïde, impérial (82e) ! 

Le Racing s’incline finalement sur la plus petite des marches. Il y a de la frustration, mais aussi beaucoup de fierté. Les Racingmen n’ont pas démérité, loin de là, et sortent avec les honneurs contre le cinquième de la Ligue 1 Uber Eats. Place désormais au championnat, où nos Racingmen restent sur deux victoires importantes contre Boulogne et Guingamp.

Peut être une image de 1 personne, partie de foot et partie de football américain

 

La feuille de match


Coupe de France de Football – 16e de finale

Racing Club de France Football – Lille OSC (Ligue 1)
Spectateurs : 2520 spectateurs
Mi-temps : 0-1
Résultat : 0-1

But : ⚽️ Haraldsson (33e)
Le XI de départ : Rubens Adélaïde / Nicolas Bernardino / Ababacar Paye / Mohammed Sangaré / Maxime Da Veiga Costa / Jason Jacqueray / Ibrahim Camara / Charles-André Raux Yao / Ramiz Harakaté / Ramiz Emmanuel / Erwan Belhadji
Le XI du LOSC : Mannone / Ismaily / Umtiti / Yoro / Zedadka / Bouaddi / André / Zhegrova / Haraldsson / Gudmundsson / David
Staff : Guillaume Norbert (E) / Baila Dia / Marceau Chenet / Franck Grandel / Karim Hendou / Yannick Tourlourat / Vincent Billerot / Georges Soude / Alioune Diatta