L’édito d’avant-saison de Patrick NORBERT

Patrick NORBERT, président du Racing Club de France Football, vous présente son édito d’avant-saison.

Nous y sommes, une nouvelle saison s’annonce, encore incertaine à bien des égards, mais porteuse de l’immense espoir que nos vies reprennent enfin un cours normal.

Ce moment totalement inédit a constitué une épreuve à laquelle nous n’étions pas préparés. Cet arrêt forcé aura cependant permis à la plupart d’entre nous de faire une pause, de prendre le temps de réfléchir, de donner peut-être davantage de sens à ce que nous entreprenons, à ce que nous sommes, et parfois de trouver un espace pour nous rapprocher des êtres qui nous sont chers.

Quelques rares personnes de notre entourage que nous connaissions ne sont plus parmi nous aujourd’hui. Je veux ici saluer leur mémoire et dire à leurs proches que nous ne les oublions pas.

La vie est toujours la plus forte, elle s’impose à nous, et puisque nous n’avons pas le choix, laissons-la continuer de nous surprendre, en espérant qu’après le pire, elle nous réserve le meilleur.

Nous savons que le virus résiste. Nous mettrons toute notre énergie ces prochaines semaines, à préparer dans les meilleures conditions la saison 2020/2021, afin d’accueillir au mieux nos licenciés, dans le cadre d’un protocole sanitaire strict de nature à garantir la sécurité de tous.

Cette nouvelle saison sera quoi qu’il arrive différente de toutes les précédentes.

Nous comptons en premier lieu sur le dévouement de nos dirigeants et de nos bénévoles qui assurent au quotidien le bon fonctionnement de notre association. Plus que jamais ils seront cette saison en première ligne pour veiller à la bonne marche de ce gros paquebot qu’est le RACING.

Qu’ils en soient remerciés par avance.

Sur le plan financier, les répercussions liées au Covid 19 ne sont pas encore toutes connues. Cela nous obligera, c’est une certitude, à devoir trouver de nouvelles sources de revenus pour équilibrer les comptes en fin de saison.

Nous comptons bien entendu sur nos fidèles sponsors, CENTURY 21, DOMINO’S PIZZA, LE FIVE de BEZON, notre équipementier ADIDAS, qui j’en suis certain sauront être à nos côtés cette saison encore.

Nous comptons également sur la ville de Colombes pour qu’elle trouve enfin les moyens de nous accompagner à la hauteur de ce que font les communes qui possèdent un club de football évoluant en national 3, et dont l’ambition s’agissant du RACING, au regard de son histoire et de son palmarès, n’a rien d’une hérésie.

Le RACING est une chance pour Colombes. Pour son économie locale, pour la mission éducative et morale qu’il remplit en direction des jeunes de la commune, pour le lien social puissant qu’il crée entre tous.

Le département consent aujourd’hui un investissement très important dans la reconstruction de ce monument qu’est le stade Yves-du-Manoir, antre du RACING et de la ville de COLOMBES depuis 138 ans ; il apparaît logique que la commune soutienne fortement cet autre monument, qu’est le RACING CLUB DE FRANCE FOOTBALL.

Nous compterons également sur tous les passionnés et amoureux du RACING, Sponsors, petits ou grands Mécènes qui seraient désireux de nous rejoindre pour relever avec nous le fabuleux challenge dans lequel nous sommes engagés.

Je suis très heureux par ailleurs de vous annoncer que le département des Hauts-de-Seine et son nouveau Président, Monsieur Georges SIFFREDI, ont décidé de s’engager aux côtés du RACING et de soutenir notre grand projet de reconquête du haut niveau.

Au nom de tous les licenciés et bénévoles du RACING, je tiens à le remercier, ainsi que ses équipes avec lesquelles nous collaborons au quotidien avec efficacité.

Avec la reconstruction du nouveau Stade Yves-Du-Manoir dans la perspective des jeux Olympiques de 2024, c’est définitivement une nouvelle ère qui s’ouvre pour le RACING CLUB DE FRANCE FOOTBALL.

Vous le savez, le complexe sportif appartient au département des Hauts-de-Seine. Ce dernier va investir massivement (70 millions d’euros) dans la construction d’un nouveau stade, lequel sera mis à disposition du RACING FOOTBALL immédiatement après les Jeux Olympiques à la fin de l’été 2024.

Ces travaux de grande ampleur vont nécessairement entraîner des complications au niveau de la gestion des terrains. Au fur et à mesure de l’évolution du chantier nous disposerons de moins en moins d’espaces, c’est la raison pour laquelle nous étudions déjà avec la commune de Colombes des solutions de repli sur les terrains dont elle a la maîtrise.

En dépit de toute notre bonne volonté, nous ne serons pas en mesure d’accueillir tout le monde cette saison, faute d’espace. Plusieurs équipes ont d’ores et déjà dû être supprimées afin de libérer des terrains et permettre une gestion acceptable des entraînements.

Nous avons dû préserver les équipes évoluant au plus haut niveau, ce que chacun peut comprendre, et nous séparer malheureusement de celles évoluant le plus bas.

Ma volonté de créer un Espace progression au sein du RACING n’est pas remise en cause pour autant, loin s’en faut. Par les qualités de travail, de persévérance, de volonté qu’il réclame, ‘l’apprentissage’ constitue une puissante leçon de vie qui peut atteindre l’excellence, ce que le ‘don’ à l’état brut, s’il n’est pas accompagné par du travail, n’est pas en mesure de garantir.

Il n’est donc pas question de renier ce projet. L’engagement que j’ai pris sera respecté. Aussitôt que nos moyens logistiques nous le permettront, Le RACING Progression trouvera la place qui lui revient.

Cette saison sera également marquée par une refonte en profondeur de la section féminine.

Les grandes difficultés que nous avons rencontrées la saison dernière ne peuvent pas se reproduire. Il n’est pas acceptable que l’équipe des U18 soit dans l’obligation de déclarer forfait au mois de janvier, et que l’équipe première féminine soit rétrogradée en R3.

Ce n’est ni bon pour les pratiquantes, ni bon pour l’image du RACING.

J’ai demandé au Manager Général de rechercher et de recruter un encadrant d’expérience afin de remettre à plat l’ensemble de la section féminine.

Vous l’avez sûrement appris ou lu, c’est une grande professionnelle qui nous a rejoint, Stéphanie MUGNERET-BÉGHÉ, ancienne capitaine de l’équipe de France, 111 sélections. Elle aura la tâche de reconstruire la maison féminine de fond en comble. Je n’ai pas fixé de délai pour ça, cela prendra le temps qu’il faut. Je souhaite que les fondations soient solides et que le RACING soit en capacité d’offrir à toutes celles qui souhaiteront nous rejoindre un encadrement de qualité.

S’agissant des équipes jeunes masculines, nous devrions récolter cette saison les fruits du travail accompli depuis deux ans, tant sur la qualité des entraînements, que sur le nouvel état d’esprit que nos éducateurs inculquent au jour le jour à nos jeunes

Ce travail a pu se faire grâce au total dévouement de nos encadrants, sous la houlette de notre responsable de la formation, Smaïl BOUABDBELLAH.

Un effort financier important sera porté cette saison au niveau de la structuration des équipes U16 et U18. Je souhaite que nous retrouvions sans délai le niveau national dans ces deux catégories d’âge.

Cette ambition fait partie d’une stratégie de recomposition de nos forces montantes. Il est vital que les jeunes du RACING puissent évoluer au plus haut niveau national. Ils doivent se frotter aux meilleurs et ainsi s’aguerrir pour permettre à certains d’entre eux d’intégrer directement notre équipe première.

Le choix leur sera ainsi donné, soit de quitter leur famille et prendre le risque de se déraciner pour aller se perdre dans un centre de formation où 80% des stagiaires ne deviennent jamais professionnels, soit devenir les acteurs du grand projet qui est le nôtre.

Notre équipe réserve qui évolue en Excellence a vu cette saison son objectif de montée contrarié par l’arrêt des championnats. Elle devra selon l’adage « remettre son ouvrage sur le métier » et enfin obtenir son billet pour l’échelon supérieur.

L’effectif sera en grande partie composé de jeunes joueurs formés au RACING, lesquels ont terminé premier du championnat U 20, Elite régionale. J’ai souhaité que leur entraîneur puisse les suivre afin d’assurer une continuité dans leur progression.

Enfin, notre ambition pour l’équipe première sera cette saison encore la montée en N2. Vous avez sûrement suivi au fur et à mesure de sa mise en place le recrutement qui a été effectué, lequel n’est pas encore tout à fait terminé.

L’entraîneur a exprimé sa volonté de conserver et de renforcer l’ossature de l’équipe qu’il a dirigée la saison dernière. Un recrutement très ciblé a été mis en place. La qualité technique intrinsèque a bien entendu été un critère important de décision, mais nous avons veillé de manière particulièrement attentive à privilégier l’état d’esprit, ainsi que la maturité des joueurs qui nous rejoignent.

Dans l’attente de cette belle saison qui nous tend les bras, je vous souhaite à tous beaucoup de réussite et de bonheur.

Patrick NORBERT
Président
RACING CLUB  DE FRANCE FOOTBALL

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et publicités ciblés en fonction de vos centres d’intérêt, pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques d’audience.