Youcef Bouamrane : « les jeunes sont au centre du projet du club »

Nous continuons notre série d’interviews entamée depuis la reprise et consacrée à celles et ceux qui font vivre et briller nos couleurs chaque week-end sur les terrains d’Ile de France, nos éducateurs. Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Youcef Bouamrane, jeune entraîneur de nos U14 R2…

Bonjour Youcef, commençons par le traditionnel retour sur ton parcours dans le football afin de te présenter aux lecteurs de racingfoot.fr…

Bonjour à tous. Je m’appelle Youcef Bouamrane, j’ai 25 ans et je m’occupe des U14R2 cette saison. En ce qui concerne mon parcours, il faut savoir que je suis un enfant du Racing. J’ai commencé le foot à l’âge de 6 ans au club où je suis resté jusqu’à l’âge de 13 ans avant d’avoir la chance de me faire repérer par l’AS Nancy-Lorraine, dont j’ai intégré le centre de formation. J’ai réussi à atteindre le monde professionnel mais pour diverses raisons, ça n’a malheureusement pas duré. Il y a trois ans, après avoir arrêté le football de haut niveau, je suis revenu au Racing en tant qu’éducateur. J’ai d’abord été chez les plus petits, avant de prendre en charge les U12, pour aujourd’hui diriger l’équipe première U14. Vous l’avez compris, un parcours dans le football fortement marqué par ce club que j’aime énormément, le seul que j’ai d’ailleurs connu dans le monde amateur.

Comment appréhendes-tu ton rôle d’éducateur ? On parle parfois de « philosophie » qui guide l’accompagnement chez certains coachs… 

La philosophie mise en place est simple. Je suis quelqu’un de très porté sur le jeu, il est au centre de mon intervention auprès des jeunes. On a mis en place un projet avec mon staff et nos joueurs ont très vite adhéré. On a créé une bonne ambiance de travail dès le début de la préparation, ils ont compris mes attentes, mais surtout ma manière de voir le football, quand cette communication est réussie, les bonnes choses arrivent plus facilement. Mon rôle est de créer l’équilibre collectif qui nous permettra de produire du jeu. Je pense que ce n’est qu’en produisant du jeu en équipe que le joueur peut se développer individuellement. Quand j’évalue mon travail sur une saison, je le fais en fonction de la progression des joueurs que j’ai eu sous ma responsabilité. Quel était son niveau en août comparé à aujourd’hui ? Voilà ma priorité.

Pourtant, il ne faut pas oublier que nous sommes le Racing, que nous évoluons en R2 et que par conséquent, je me dois de remplir d’autres objectifs. Nous nous devons également de respecter la compétition, c’est-à-dire d’obtenir des résultats. Nous faisons partis d’un club qui se doit d’être compétitif dès les plus jeunes catégories. Pour l’instant les choses se passent bien, mais nous devons continuer le travail et ne pas relâcher nos efforts.

Justement en ce qui concerne les objectifs, ton équipe est actuellement leader de son groupe en R2…

Le bon début de saison des garçons et ce que je dis en parlant de notre ambition ne doit pas non plus faire oublier l’énorme travail qu’il reste à accomplir. Sur les trois dernières saisons de la catégorie U14R2, nous n’avons pas eu de très bons résultat, jusqu’à frôler la relégation ce qui n’est pas normal pour un club comme le Racing. Ne brûlons pas les étapes, l’ambition ne doit pas faire oublier l’humilité. Nous savons où nous voulons aller, mais aussi d’où nous venons. Je crois en cette génération dont je suis l’évolution depuis deux ans maintenant. Un lien affectif s’est déjà créé avec le groupe. J’ai confiance en eux, mais nous ne sommes que fin octobre, il est prématuré de parler de jouer la montée. Nous sommes engagés dans un championnat très compétitif avec beaucoup de bonnes équipes qui, elles aussi, veulent gagner. Si les choses continuent dans le bon sens encore quelque temps alors nous parlerons de montée et nous nous donnerons à fond pour l’obtenir. À ce moment de la saison, il faut avant tout prouver sur le terrain, et analyser nos propres progressions aussi bien que nos lacunes restant à travailler.

Pour terminer, as-tu un dernier mot à adresser aux supporteurs ?

Je souhaite évidemment passer le bonjour à tous les supporteurs et suiveurs du club mais également leur dire que nous travaillons tous les jours à la formation pour le retour du Racing au premier plan. Je tiens d’ailleurs à remercier la direction qui nous donne les moyens d’œuvrer sereinement auprès de nos licenciés. Il nous reste encore du travail et des progrès à accomplir, mais nous sommes sur la bonne voie, les jeunes sont au centre du projet du club. Nous allons continuer avec la même détermination. Allez Racing !

Propos recueillis par Baptiste Boulfort

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et publicités ciblés en fonction de vos centres d’intérêt, pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques d’audience.