Les réactions à la presse, après la courte défaite contre Lille (0-1)

Si proches ! Après l’élimination en 16e  de finale de la Coupe de France de Football contre Lille, plusieurs acteurs de la rencontre ont partagé leurs réactions en conférence de presse. Ce qu’il faut retenir…

 

Guillaume Norbert en conférence de presse :


« J’avais dit aux garçons de s’enlever de la tête le mot « exploit » parce que cela sous-entendait que c’était impossible alors que ça reste un match contre onze joueurs. Il y a beaucoup de déception, car on a au moins fait jeu égal. On ne s’est pas caché et on est allé les chercher haut, mais un match se joue sur des détails. Il y a de la déception parce qu’on n’est pas passé loin, mais aussi beaucoup de fierté par rapport à ce qu’ont montré les garçons. Il nous a manqué de la précision dans le dernier geste, la somme de tous ces détails fait qu’on sort de la Coupe de France ce soir… »

Marvin Emmanuel au Parisien :


« Je suis dégoûté du résultat, mais je suis content d’avoir tenu tête à un cador de Ligue 1, même si on aurait pu faire quelque chose de grand, souffle Marvin. Il nous a manqué du réalisme. »

L’attaquant se remémore ses deux occasions qui auraient pu changer le cours de la rencontre : « Si j’en mets une des deux au fond ce n’est pas le même match, c’est sûr, insiste-t-il. Sur la première, Umtiti me pousse dans le dos et sur la seconde, je suis tout seul dans la surface mais Umtiti arrive rapidement au duel. C’est le haut niveau ! […] J’espère qu’on pourra monter et vivre d’autres matchs avec beaucoup de supporters et une grosse ambiance. »

Image

 

Le capitaine, Ababacar Paye :


« C’est une déception car cela se joue à un détail, ce coup franc qu’on peut éviter. Il y avait pourtant la place ce soir pour se qualifier, il nous a seulement manqué le dernier geste, insiste le défenseur central. C’est dur car la Coupe de France s’arrête. Il y avait un tel engouement médiatique, des beaux matchs à jouer… cela n’arrive pas souvent dans la vie. »

 

Paulo Fonseca sur losc.fr : 


« Je veux féliciter le Racing qui a fait un bon match et créé beaucoup de difficultés à notre équipe. On a fait de bonnes choses, mais nous avons pris de mauvaises décisions dans les trente derniers mètres. L’attitude de mes joueurs a été bonne, nous n’avons pas tant souffert hormis quelques situations. Nous avons dominé et contrôlé une grande partie du match, même si nous nous sommes exposés sur des contre-attaques. Les duels ont été difficiles, avec beaucoup d’agressivité. »