Joe Gaetjens, l’étoile filante de la Coupe du Monde 1950…

Lundi dernier, nous avons célébré les 70 ans d’un des évènements les plus marquants de l’histoire de la Coupe du Monde de football, la victoire historique de la sélection des Etats-Unis face à l’Angleterre en 1950. Derrière cet exploit, un homme, Joe Gaetjens, Racingman lors de la saison 1951-1952. Si son passage au Racing n’a pas véritablement marqué l’histoire du club, il nous donne aujourd’hui l’occasion de vous conter l’histoire atypique de ce footballeur haïtien qui a inscrit son nom au Hall of Fame du sport américain. Joe Gaetjens voit le jour le 19 mars 1924 en Haïti. Son père d’origine allemande est le fils d’un émissaire du commerce envoyé par le Roi de Prusse dans la petite République des

Le 2 juin 1990, le Racing disputait la finale de la Coupe de France

Le 2 juin 1990, il y a tout juste 30 ans, le Racing s’apprêtait à disputer sa dernière finale de Coupe de France. L’épilogue ne sera malheureusement pas à l’avantage du club, au Parc des Princes, le Montpellier Hérault, adversaire du soir, s’imposera sur le fil 2 buts à 1 après prolongations. Une défaite cruelle pour les Ciel et Blanc qui comptaient à l’époque dans ses rangs des joueurs comme Pascal Olmeta, David Ginola, Alim Ben Mabrouk ou encore Stéphane Blondeau pour ne citer qu’eux. Cette courte défaite en finale n’enlève cependant rien au très beau parcours du club lors de cette 73e  édition de la Coupe de France. Une véritable épopée pour une jeune équipe qui épinglera lors de

Thadée Cisowski, buteur devant l’éternel…

Nouveau portrait d’une des légendes du Racing, l’attaquant français Thadée Cisowski. Buteur des Ciel et Blanc dans les années 50, nous vous proposons aujourd’hui de revivre le parcours d’un des attaquants les plus craints de son époque… D’enfant mineur à vedette du ballon rond… Cisowski voit le jour le 16 février 1926 à Laski, un petit village près de Varsovie en Pologne. À l’âge de 9 ans, le petit Thadée rejoint son père qui avait immigré en France quelques années plus tôt. Son arrivée dans le pays est marquée par un contexte historique extrêmement difficile. À l’époque, l’État français a besoin de travailleurs pour enclencher sa reconstruction après la Première Guerre Mondiale. Le manque de main d’œuvre est criant, la majorité

Portrait de Raoul Diagne « L’Araignée »

En ces temps de confinement, nous vous proposons de vous replonger dans la riche histoire de notre club. Aujourd’hui, portrait d’une légende incontournable du Racing, « l’araignée », Raoul Diagne… Polyvalence Raoul Diagne, fils d’un ancien député du Sénégal à l’Assemblée Nationale Française (Blaise Diagne 1872-1934), n’était pas à première vue destiné à une carrière de footballeur. Arrivé en France à un très jeune âge, il découvre le football à l’école, avant de fréquenter un temps le Stade Français pour finalement rejoindre le Racing Club de France en 1926. Quatre ans plus tard, en 1930, le jeune Diagne est intégré à l’équipe fanion du club ciel et blanc à seulement 20 ans. Joueur atypique, « l’araignée », comme on le

Histoire : une chanson de la sélection nationale d’Uruguay de football mentionne la ville de Colombes !

“Uruguayos campeones” (Les Uruguayens champions) est le titre de cette chanson mentionnant la ville de Colombes. Adaptée par “los Patos Cabreros”, il s’agit plus précisément d’une « murga », un genre musical traditionnel en Uruguay, qui se chante chaque année lors du carnaval. Voici son histoire… Elle fut composée en 1927 après un succès de la sélection nationale Uruguayenne 6 à 1 contre le Paraguay lors de la finale de la Copa América de 1926 à Santiago du Chili, sacrant ainsi la “Céleste” championne d’Amérique du Sud, trois ans après avoir remporté le titre de champion Olympique à Colombes lors des Jeux Olympiques de Paris de 1924. Dans les années 20, le titre de champion Olympique de football est la récompense la

Histoire : il y a 70 ans le RCF recevait le Racing Club d’Argentine !

Le 2 février 1950, le Racing Club de Paris et le Racing Club de Buenos Aires, célébraient leur lien indéfectible autour d’un match amical au Parc des Princes. Soixante-dix ans jour pour jour après cet événement, souvenons-nous de ce match et mettons de nouveau à l’honneur notre relation historique avec le club l’un des clubs les plus titrés d’Argentine. Un match événement… Le 2 Février 1950, Paris va accueillir un événement très particulier pour le football français de l’époque. À 15h, les Parisiens du Racing, tenant du titre en Coupe de France, se mesureront à leurs homologues de Buenos Aires, alors en pleine tournée européenne et champion d’Argentine en titre. En ce début d’après-midi d’hiver, les « aficionados » du

Histoire : Il y a 60 ans, disparaissait Albert Camus, un prix Nobel amoureux du Racing…

Hier le 4 janvier 2020 était synonyme d’un triste anniversaire, en effet, il y a tout juste soixante ans disparaissait Albert Camus. L’occasion pour l’équipe de racingfoot.fr de rendre hommage à ce grand écrivain français, passionné de football mais également Racingman d’adoption… C’est en Algérie que naît l’amour que l’auteur portera durant toute sa vie au football, plus précisément à Alger au sein du Racing Universitaire Algérois. Le jeune Albert, âgé de 16 ans, rejoint le prestigieux club en 1929 après un premier apprentissage à l’AS Montpensier. Fondé en 1927, le RUA naît à l’initiative d’un groupe de personnes en charge des commémorations de l’Algérie française et de quelques universitaires. Souvent opposé au rival d’Oran à l’époque, le R-U d’Alger,

Le Racing à l’honneur dans Le Figaro !

Le Racing à l’honneur dans Le Figaro !

Le Figaro publie actuellement une série d’articles sur le thème « De la gloire à l’anonymat » et le Racing est à l’honneur pour ce premier rendez-vous. Voici l’article du journal Le Figaro : http://bit.ly/34QuIBg

Histoire : « Quand le Racing affrontait Arsenal… »

En ce 11 novembre, l’équipe de racingfoot.fr vous propose de découvrir ou de redécouvrir l’histoire des prestigieuses rencontres entre le Racing et Arsenal. Un match de tradition qui va se présenter pendant longtemps comme l’un des événements principaux d’un football européen aux prémices de sa construction… Deux Présidents visionnaires…   L’histoire de ces prestigieuses confrontations commence par la volonté seule de deux hommes, deux présidents visionnaires : Herbert Chapman pour l’Arsenal FC et Jean-Bernard Lévy figure historique du Racing. Le premier rejoint Arsenal en 1925, juste après un titre de champion d’Angleterre obtenu sur le banc d’Huddersfield Town.  Il impose un schéma tactique jusqu’alors assez rare aux Gunners, le fameux W-M. Un choix qui s’avère payant pour le club londonien, sous la

Histoire – Retour sur la rencontre Racing – Stade du Reims du 2 octobre… 1999.

Il y a vingt ans jour pour jour, le 2 octobre 1999, le Racing recevait le Stade de Reims au Stade Yves du Manoir pour le compte de la onzième journée du championnat de National. Rétrospective… Un Racing – Stade de Reims a toujours eu une saveur particulière, et en 1999, ce match résonnait déjà comme un classique, un écho aux joutes mémorables entre les deux clubs phares du football français des « sixties ».  Les « Ciel et Blanc » emmenés à l’époque par des Racingmen de renom comme Ali Tabti capitaine de l’équipe, Richard Soulas, Frédéric Likpa ou encore l’international ivoirien Donald Sié défiaient donc des Stadistes avec dans leur effectif des personnalités encore présentes dans le football de haut niveau aujourd’hui

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et publicités ciblés en fonction de vos centres d’intérêt, pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques d’audience.