Pascal Olmeta « Je n’ai que des bons souvenirs du Racing »

Gardien de but du Racing entre 1986 et 1990, Pascal Olmeta s’est confié pour Racingfoot. Ce personnage charismatique du football français nous parle de son parcours en première division avec les Ciel et Blanc et revient sur son rôle de dernier rempart. Peux-tu te présenter pour les lecteurs de Racingfoot. Je suis né en 1961. J’ai évolué au poste de gardien de but. J’ai joué au CA Bastia avant d’aller à Vichy durant trois ans. Après un retour au Sporting Club de Bastia, je suis parti à Toulon. Ensuite le Racing pendant 4 saisons avant de jouer pour Marseille, Lyon, l’Espanyol de Barcelone et enfin le Gazélec Ajaccio. Raconte nous comment t’es-tu retrouvé à signer au Racing Paris, le nom

Balamine Savane : « Je veux aider le Racing à monter en National 2 »

Après un passage en National 2, à l’Olympique de Saint-Quentin (un but en cinq matchs), Balamine Savane est de retour au Racing. L’occasion pour lui de revenir sur ces derniers mois et de se confier sur ses ambitions… Bonjour Balamine, tout d’abord, nous te souhaitons un excellent retour au Racing. Quel est ton sentiment, de revenir ici, quelques mois après ton départ du club ? Merci, cela me fait vraiment plaisir de revenir au Racing. C’est comme si je n’étais pas parti. Gardes-tu un bon souvenir de ton premier passage ici ? Pour rappel, tu avais inscrit quatre buts en six rencontres, avant l’arrêt des championnats… Oui, je garde de très bons souvenirs de mon passage ici. J’avais réussi à

Therry Racon : « Important de repartir avec une victoire à domicile »

Nous retrouvons le milieu de terrain du Racing, Therry Racon, qui nous livre ses impressions à la suite de la victoire des Ciel et Blanc à domicile face au Paris FC samedi après-midi (2-1). Therry, quelle est ta réaction à l’issue de ce match ? Très content forcément, cela faisait un petit moment que l’on était dans le dur, il y a eu pas mal de péripéties et de changements ces derniers temps, c’est donc important de repartir avec une victoire à domicile. On imagine ta joie après avoir inscrit le but de la victoire… Bien évidemment une très grande joie, même si ce n’est pas le plus joli but de ma carrière (rires) ! Le plus important est d’avoir empoché les

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et publicités ciblés en fonction de vos centres d’intérêt, pour vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux et pour réaliser des statistiques d’audience.